L’avion cargo est aujourd’hui à l’honneur, ainsi que toutes les équipes des ingénieurs aux personnels navigants, aux constructeurs, à tous les acteurs qui répondent présents face à cette crise sanitaire majeure.
En février 2019, Boeing célébrait le 50ème anniversaire du premier vol du 747-100, son mythique “Jumbo jet”, l’aéronef de tous les superlatifs, l’emblème des Air Force one présidentiels aux Etats-unis.
Le 8 mars 1993, marque la première sortie du 747-400 cargo puis le 7 janvier 2004, le programme 747-400 Special Freighter qui a pour but de convertir des avions de transport de passagers en fret.

Le pont principal peut être doté de 30 palettes et le pont inférieur 32 conteneurs LD1 conçu spécifiquement pour les Boeing 747, pour une charge utile de 112 630 Kg.

Disposant de 4 portes latérales de chargement ainsi que de la possibilité d’embarquer les marchandises par le nez grâce à son système mécanisé de manipulation de fret, la version ERF permet soit d’emporter 9 980 KG de plus ou de parcourir 972 km supplémentaires par rapport aux 8 230 KM de la version Freighter à une vitesse de croisière d’environ 908 Km/h.

Dans les déclinaisons développées par Boeing, nous ne pouvions oublier le 747-Dreamlifter produit à ce jour à 4 exemplaires pour acheminer les différentes pièces des 787.
Avec un fuselage s’inspirant du Super Gruppy, qui permet de transporter des éléments des fusées des programmes spatiaux, la particularité de cet aéronef est qu’il permet un acheminement des matériaux par la queue.

Crédit photo :
English: Chubu Centrair International Airport, Nagoya
Date 23 juillet 2016, 11:31
Source 20160723-113123-0-NIKON D500
Auteur Muroi 8210
Muroi8210 Flickr