Description du produit

Présentation générale:

Le Falcon 8X est le nouveau fleuron de la compagnie Dassault, répertorié comme un avion d’affaires ultra long-courrier. Le nouveau vaisseau amiral de la gamme jet du constructeur français est le plus long et le plus rapide de ses appareils. C’est une version modernisée et très évoluée du, déjà très performant, Falcon 7X, lancé pour concurrencer les Gulfstream 550 et Bombardier Global 6000. De plus cet appareil permet à Dassault de faire ses premiers pas, très remarqués, sur le marché du haut de gamme, ce qui devrait lui permettre d’affronter la crise des jets « entrée de gamme » que subit l’aviation d’affaires depuis 2009.

Caractéristiques commerciales:

Le Falcon 8X, avec ses 24,46 m, est le plus long des avions d’affaires Dassault, sa cabine mesure, elle, 13 m de long. Avec ses 30 configurations possibles, la cabine est aménageable selon les besoins et goûts des clients, « C’est la plus grande capacité d’aménagement du marché » selon le groupe. Ce véritable argument de vente permet également à Dassault de positionner très haut la barre des nouvelles appréciations de la clientèle en terme de confort à bord. Cette grande et luxueuse cabine permet d’accueillir jusqu’à 19 passagers.

Caractéristiques techniques:

Contrairement au 5X qui est un avion entièrement nouveau, avec le Falcon 8X Dassault souhaite pouvoir être sur tous les fronts quand le marché de l’aviation d’affaire se réveillera. Ainsi le Falcon 8X est une belle amélioration du 7X en terme de vitesse et d’autonomie, néanmoins le constructeur préfère conserver les points forts de sa flotte, à savoir leur faible consommation de carburant (environ 35% de moins que les appareils concurrents de même classe) et leur flexibilité. En effet malgré des capacités améliorées, le Falcon 8X reste capable de décoller et d’atterrir sur des pistes courtes et en altitudes.

Ses améliorations permettent au Falcon 8X d’ouvrir de nouvelles possibilités de liaisons directes entre l’Asie et l’Europe, et entre l’Asie et l’Amérique du Nord et d’entrer sur le marché du haut de gamme tout en restant très compétitif.

« C’est une réponse très précise aux attentes d’une partie de notre clientèle », confirme Eric Trappier (PDG du groupe).