Description du produit

Présentation générale:

L’Airbus A-380 est un avion civil très gros porteur conçu et produit par le constructeur européen Airbus. Cette idée de concevoir un appareil capable de concurrencer le gros porteur de Boeing, le 747, naît dans les années 90. C’est l’époque à laquelle Airbus se positionne comme un sérieux concurrent du constructeur américain sur le court et le moyen courrier, mais n’est pas encore présent sur le marché des gros porteurs long courrier.

Boeing et Airbus travaillent de consort à l’étude de la viabilité d’un avion très gros porteur de plus de 600 places. Mais finissent par décider de ne pas travailler ensemble et c’est Boeing qui se retire car jugeant le marché potentiel de ce type d’appareil trop peu important par rapport à son coût de production. Après avoir jugé de l’intérêt de plusieurs compagnies aériennes et en respectant les recommandations de tailles maximales données par plus de 60 aéroports internationaux, Airbus lance officiellement son projet le 19 décembre 200.

Le résultat, un avion quadriréacteur à double pont sur toute la longueur du fuselage, le plus grand avion commercial jamais construit.

Caractéristiques commerciales:

L’A-380 dispose de deux ponts superposés, longs de 49,9 m et large de 6,58 m pour le principal et de 5,92 m pour le pont supérieur. L’appareil a été habilité pour pouvoir transporter 853 passagers dans sa configuration mono-classe mais la plupart des compagnies clientes l’utilisant comme long courrier, choisissent une configuration trois classes, première, affaires et économique. A titre d’exemple Air France propose 9 sièges en première et 343 en économique, sur le pont principal et 80 sièges en affaires et 106 en économique sur le pont supérieur pour un total de 538 places.

Les dimensions de cette cabine sont telles qu’il est difficile d’en modifier la disposition une fois la configuration définitive choisie.

Le confort de la cabine a été au centre des préoccupations d’Airbus, qui a étudié la diminution du bruit à bord, l’agrandissement des hublots et surtout la possibilité d’offrir aux passagers plus d’espace que sur aucun autre appareil, assis et même en déplacement. Certaines compagnies profitent au maximum des 555 m² aménageables qu’offrent les deux ponts pour installer des salons, des espaces bars et même des salles de bains en première classe.

Caractéristiques techniques:

Le programme de développement de l’Airbus A-380 atteint un coût total de 8 milliards d’euros et est réparti parmi différents pays membres de l’Union Européenne. Les éléments sont, en effet, produits séparément. Principalement en France, en Allemagne, au Royaume-uni, en Espagne, et en Belgique, pour finalement être assemblé sur le site de Toulouse en France.

Afin de ne pas répéter les erreurs reprochées par les compagnies aériennes exploitant le Concorde, Airbus a veillé à ce que son appareil soit le plus rentable possible. Très gros porteur ne veut pas nécessairement dire très gros consommateur, en effet le ration carburant dépensé par passagers sur l’A-380, est assez avantageux avec 2,9L par passagers pour 100 km. Pour ce faire, Airbus utilise des matériaux composites plus légers mais également un caisson central en fibre de carbone et de nouveaux alliages en aluminium qui permettent de réaliser un gain de poids conséquent.

L’avionique est également modernisée sur l’A-380 qui utilise une avionique modulaire intégrée initialement présente sur des avions de chasse ainsi que de nouvelles technologies améliorant la sécurité en optimisant le contrôle de l’appareil et ses phases de décollage et d’atterrissage.

L’A-380 a une autonomie de plus de 15 000 km en pleine charge, c’est à dire 490 tonnes après décollage et une vitesse de croisière de 1 087 km/h. Pour cela il a besoin d’une piste de 2 750 m pour décoller et de 1 524 m pour atterrir, mais il n’a pas été nécessaire d’allonger les pistes des aéroports puisque le Boeing 747 a besoin d’environ les mêmes distances. En revanche des travaux d’aménagement des aérogares ont du être fait en raison du pont supérieur, les passagers devant embarquer par des portes placées plus haut que sur d’autres appareils, mais sans ralentir le temps de rotation prévu.

L’A-380 de Qantas effectue depuis septembre 2014 le vol commercial le plus long du monde entre Sydney et Dallas/Fort-Worth, soit 13 804 km.